Alcool chez les 18-25 ans : attention danger

Selon Santé publique France, les 18-25 ans boivent moins régulièrement que les plus de 25 ans. Cependant, leurs pratiques révèlent un accroissement des consommations excessives. D’après une synthèse des connaissances sur la consommation de substances psychoactives chez les jeunes, publiée en septembre 2019 par l’Observatoire français des drogues et toxicomanie, 6 % des 18-25 ans ont bu de l’alcool au moins une fois par mois pendant l’année écoulée pour rechercher l’ivresse et 13 % déclarent avoir été ivres au moins 10 fois dans l’année.

La consommation d’alcool est responsable d’1 décès sur 4 

Alcool et fête restent indissociables dans 74,5 % des cas. Pourtant, l’alcool tue 41 000 personnes par an. Chez les 15-34 ans, la consommation d’alcool est responsable d’un décès sur quatre selon les données de l’agence nationale de santé publique. Il est aussi une des 3 premières causes de mortalité évitable en France.

Évitable grâce à vous !

Vos amis boivent trop et font des excès en soirée qu’ils pourront regretter : situations embarrassantes, textos inappropriés, agressivité, relations sexuelles non protégées ou non souhaitées, violence, conduite en état d’ivresse, accident… En tant qu’amis vous pouvez agir. Santé publique France a lancé la campagne et le site Internet amisaussilanuit. Vous y trouverez des conseils pour prendre soin de vos amis lors de soirées trop arrosées.

Alcool chez les 18-25 ans, et vous, où en êtes-vous ? 

 Que vous ayez des doutes sur votre consommation ou que vous ressentiez le besoin de vous faire aider, le mieux est de commencer par vous informer et d’en parler. Vous trouverez des ressources et des contacts sur les sites Fil Santé Jeunes et Alcool Info Service. Sur ce dernier, vous pouvez répondre à un test anonyme en ligne (12 questions en 3 minutes) pour évaluer votre consommation.

Consultez également notre article Se faire aider contre son addiction à l’alcool 

Source : CIDJ

   

Articles similaires

Laisser un commentaire