Qui sommes-nous ?

CIDJ

Première structure Information Jeunesse en France, le CIDJ informe les jeunes dans tous les domaines qui les concernent et accompagne l’expertise du réseau Information Jeunesse, tout comme celle des professionnels de l’Accueil Information Orientation, depuis 50 ans.

Orientation, études, emploi, alternance, job, stage, accès aux droits, mobilité internationale, entrepreneuriat, citoyenneté, santé sont les principales thématiques sur lesquelles le CIDJ intervient.

 

En 2020, le CIDJ lance Non aux addictions, Oui à ma santé !

Non aux addictions, Oui à ma santé ! est un programme national d’information et de sensibilisation des jeunes aux addictions : alcool, tabac, cannabis.

 

Au sein d’un réseau national, composé de 1300 structures Information Jeunesse, le CIDJ s’appuie sur ce réseau de proximité et l’expertise de spécialistes des addictions tels que le RESPAAD – Réseau des établissements de santé pour la prévention des addictions, l’OFDT – Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies, le CRIPS – Centre Régional d’Information et de Prévention du Sida et pour la santé des Jeunes d’Île-de-France et la Fédération Addiction pour :

  • développer et animer un portail Non aux addictions, Oui à ma santé !, ainsi qu’un programme événementiel en vue d’informer les jeunes sur les addictions au tabac, à l’alcool et au cannabis et de les orienter vers des solutions existantes et adaptées;
  • outiller le réseau Information Jeunesse, les professionnels et adultes référents auprès de la jeunesse (communauté enseignante, animateurs, parents…) pour renforcer et démultiplier les actions de prévention sur ces thématiques.

Mandaté par la Caisse Nationale d’Assurance Maladie pour mettre en œuvre ce programme auprès des jeunes et des professionnels, le CIDJ est soutenu par le fonds de lutte contre les addictions.

Non aux addictions

La prévention des conduites à risque, dans le réseau Information Jeunesse

La consommation de tabac, d’alcool et de cannabis est souvent banalisée et peut conduire à des excès.

Le CIDJ et le réseau national composé de CRIJ – Centres régionaux d’Information Jeunesse, sont régulièrement amenés à répondre aux questions des jeunes ou problèmes occasionnés par la consommation de produits psychoactifs.

Périodes d’initiation, l’adolescence et les débuts de l’âge adulte sont propices à de nombreuses expérimentations. Les premières consommations de substances psychoactives ont lieu entre 11 et 25 ans. A 18 ans, la grande majorité des jeunes a déjà fait l’expérience de l’alcool, du tabac et/ou du cannabis.

Au CIDJ et dans les structures de notre réseau Information Jeunesse, les jeunes n’évoquent pas spontanément leurs addictions. C’est le plus souvent au détour d’un entretien relatif à la vie scolaire, la recherche d’emploi ou leur quotidien, que les addictions apparaissent comme un frein à la réalisation de projets personnel ou professionnel. Sujet sensible, il demeure difficile pour les jeunes d’évoquer spontanément leur addiction.

Espaces de convivialité et d’écoute, les structures du réseau IJ, les structures du réseau Information Jeunesse apparaissent comme des lieux tiers favorisant la libre expression sur ces questions.  Pour encourager ce dialogue, les structures Information Jeunesse innovent et proposent des actions au plus proche des jeunes et de leur environnement local, mais également des familles et des professionnels qui les côtoient (enseignants…).

Elles interviennent par exemple dans le cadre de festivals en animant des ateliers ludiques pour sensibiliser et prévenir les risques, ou mettent en place des espaces d’écoute pour recueillir la parole ou des cafés théâtres pour lever les freins liés aux addictions.

Dans le cadre du plan national de mobilisation contre les addictions, le CIDJ et les Centres Régionaux d’Information Jeunesse coordonnés par l’UNIJ – 1300 structures Information Jeunesse – souhaitent dès 2020 mettre en commun leur questionnement et savoir-faire, mutualiser des ressources originales et non stigmatisantes (témoignages, vidéos, tests), ainsi que des outils pédagogiques (méthodologies partagées à partir d’expériences locales et/ou pilotes, conférences et sessions de formation) en vue de renforcer et démultiplier les actions locales de prévention des addictions auprès des jeunes.

Découvrez la présentation du programme et du portail Non aux addictions, Oui à ma santé ! 

Consommation de substances psychoactives chez les jeunes

Tabac

Le tabac est la substance pour laquelle les campagnes de prévention ont été les plus efficaces.  Pour autant, le tabac est vécu par les jeunes, comme un rite initiatique indispensable, visant à éprouver sa résistance. Une fois l’addiction mise en place, la cigarette revêt une fonction rituelle de réconfort, de récompense. A noter que la consommation de cigarettes des jeunes femmes se rapproche de plus en plus de celle des garçons.

Alcool

Alors que l’immense majorité des jeunes n’apprécie pas le goût de l’alcool la première fois, ils semblent avoir intégré cette substance comme un passage obligé. De fait, à 11 ans près d’un jeune sur deux y a déjà goûté avec ses parents. La vraie première expérience vient plus tard avec les pairs dans un contexte festif. L’effet désinhibant est un des moteurs de son usage. L’alcool est la substance qui génère le plus grand nombre de sollicitations, celle à laquelle il est le plus difficile d’échapper, sans risquer de passer pour un trouble-fête. Les jeunes en consomment rarement seuls. 

Cannabis

C’est le cannabis qui donne lieu au plus grand nombre de justifications d’usage : plaisir, lutte contre l’anxiété, partage avec les pairs, combattre l’ennui, surmonter une difficulté. Contrairement au tabac et à l’alcool, la première expérience est en général positive. De plus l’image détériorée du tabac semble avoir inversement déteint sur le cannabis. Celui-ci est en effet perçu comme un produit sain, naturel, sans danger. La consommation de cannabis diminue depuis 2014, mais elle demeure en France plus élevée (31% des 16-17 ans) que dans le reste de l’Europe (18% pour la moyenne européenne).

Source : Rapport européen sur les drogues, Tendances et Evolutions, Observatoire européen des drogues et toxicomanies, juin 2017

« Non aux addictions oui à ma santé ! »

www.santeaddictions.fr

Pensé comme un espace d’informations originales et non stigmatisantes pour les jeunes, Non aux addictions, Oui à ma santé ! présente des contenus pour s’informer et prévenir les conduites à risque liées à la consommation d’alcool, de tabac et de cannabis, mais aussi trouver des solutions pour s’en sortir.

Une multitude de formats : témoignages, articles, vidéos et tests permettent d’aborder les addictions et leur prise en charge sous des angles variés, accessibles à tou.te.s.

La rubrique ça se passe près de chez vous référence les rendez-vous et espaces de dialogue ouverts  aux jeunes et à leur famille aux quatre coins de la France. Lieux d’écoute, forums, campagnes de sensibilisation… tous les événements et espaces de prévention animés au sein du réseau Information Jeunesse et par nos partenaires seront visibles et accessibles au niveau national.

Une page contacts utiles, accessible depuis la plupart des articles du site, permettra aux jeunes qui souhaitent obtenir plus d’information, d’aborder le sujet avec un conseiller du CIDJ ou de s’adresser directement aux organismes référents dans la prise en charge des addictions à l’alcool, au tabac et aux drogues.

Un espace pédagogique, réservé aux professionnels et adultes référents auprès de la jeunesse, permet de partager les outils et actions émergents
du terrain, réalisés au sein du réseau Information Jeunesse ou par des partenaires spécialistes de la santé et des addictions.

Avec Les Essentiels : tabac, alcool, cannabis, le CIDJ propose une sélection de ressources incontournables sur les addictions. Sites web, enquêtes ou rapports, vidéos, etc. autant de supports pour découvrir ou approfondir ses connaissances sur les pratiques de consommation des jeunes et développer des actions pour les accompagner.

L’objectif de cet espace collaboratif, animé également par le CIDJ lors de conférences professionnelles et de regroupements thématiques, est bel et bien de mutualiser les connaissances et savoir-faire du réseau Information Jeunesse, pour d’encourager et démultiplier les actions de prévention et de lutte contre les addictions, au plus proche des jeunes, dans les tiers lieux qu’ils occupent et fréquentent.

Un programme et une semaine nationale de prévention des addictions initiés par le réseau Information Jeunesse

A compter de cet été et de manière coordonnée du 14 au 20 novembre 2020, le CIDJ et les Centres Régionaux Information Jeunesse – CRIJ Auvergne-Rhône-Alpes, CRIJ Provence-Alpes-Côte, CRIJ Centre-Val de Loire et CRI-BIJ de Metz, s’engagent à mettre en place :

Pour les jeunes

  • des permanences, lieux d’écoute et de dialogue, ou encore des séances de tchat en ligne avec des spécialistes de la jeunesse et des addictions ;
  • des espaces de ressources et d’information sur les addictions, à disposition des jeunes localement ;
  • des séances de sensibilisation entre pairs et de débat animées par les jeunes eux-mêmes, notamment dans les établissements scolaires, les quartiers ou lors d’événements festifs et sportifs ;
  • des forums d’information et de sensibilisation aux addictions dans des formats ludiques et festifs (ateliers, jeux…)

Pour les professionnels de l’Information Jeunesse

  • des temps d’échange entre pairs pour renforcer les compétences à intervenir sur les conduites à risque et les addictions : travail sur les représentations, apport de connaissances sur les aspects bio/psycho, sociaux et législatifs, et mises en situation pour travailler la posture professionnelle ;
  • des conférences et formations pour renforcer les connaissances des drogues et de leurs effets sur les parcours personnels et professionnels des consommateurs, mais aussi des acteurs et de leurs rôles pour mieux accompagner et orienter les jeunes consommateurs.

Retrouvez cette programmation dans la rubrique Agenda