Arrêt du cannabis : la mémoire revient !

Une étude réalisée aux États-Unis, au Massachusetts General Hospital, montre qu’un mois d’abstinence pour un consommateur régulier de cannabis suffit à aussitôt améliorer sa mémoire.

Cette étude a été menée sur des jeunes de 16 à 25 ans, fumant du cannabis au moins une fois par semaine. Les chercheurs ont demandé à la moitié d’entre eux d’arrêter leur consommation de cannabis et l’autre de poursuivre ses habitudes. Dès la première semaine, ils ont remarqué une nette amélioration de la mémoire chez ceux qui ne consomment plus / ont arrêté le cannabis.

Ces derniers se souvenaient plus facilement de nouvelles informations et pouvaient aisément les restituer. Chez l’autre groupe de jeunes, il n’y a eu aucune amélioration.

Cette étude est très encourageante car les consommateurs réguliers de cannabis sont souvent en pleine période d’apprentissage scolaire ou universitaire. Chez eux, la consommation de cannabis est particulièrement délétère car elle peut nuire à la réussite de leurs études.

Finalement les conséquences du cannabis ne sont pas une fatalité : si on s’arrête le cannabis à temps, des progrès sont tout à fait possibles. Rappelons que le cannabis touche 40% des adolescents de moins de 17 ans, avec une première expérience en moyenne à 15 ans.

Télé matin – décembre 2018 / https://www.youtube.com/channel/UCGxEJXuCo8lXti1A3akxyjg

   

Articles similaires

Laisser un commentaire