chicha

La chicha, tu connais ? Peut-être l’as-tu déjà testée ? Elle a un petit goût aromatisé et frais apprécié des fumeurs. Tu en fumes de temps en temps dans un bar à chicha ou chez toi ? Certains disent qu’elle est inoffensive, d’autres, au contraire, pensent qu’elle est très nocive. Et toi ? As-tu un avis ? On t’en dit plus dans cet article.

 

Tout d’abord, sais-tu comment fonctionne une chicha ?

La chicha, que l’on appelle aussi narguilé, est une pipe à eau. Cela veut dire que lorsque tu fumes la chicha, tu inhales la fumée à travers de l’eau. Comment ça marche ? On place un morceau de tabac sur le foyer situé en haut de l’appareil. Ce foyer est relié par une tige appelée cheminée à un réservoir rempli à moitié d’eau. Une fois tous les éléments reliés les uns aux autres, il faut allumer un morceau de charbon qui est déposé sur une feuille d’aluminium percée au-dessus du tabac. C’est ce qui va lui permettre de brûler. Il ne reste plus qu’à aspirer par l’embout situé à l’extrémité du tuyau. La fumée traverse le narguilé pour atteindre le réservoir rempli d’eau puis passe dans le tuyau que le fumeur tient à la main.

 

Que fumes-tu réellement ?

Le tabac qui est déposé dans le foyer au sommet du narguilé s’appelle du tabamel. C’est une pâte composée de 30 % de tabac et de 70 % de mélasse. La mélasse est un liquide épais et visqueux contenant du sucre et des essences, éventuellement du miel ou de la pulpe de fruit. C’est ce qui donne cet aspect poisseux et pâteux au tabac à chicha mais aussi ce goût sucré.

 

Tordons le cou à quelques idées reçues

Il y a beaucoup d’idées reçues sur la chicha. Son goût sucré donne l’impression de fumer un produit plus sain que le tabac. Certains pensent même que l’eau purifie la fumée et la rend moins nocive. C’est vrai, l’eau retient une partie de la nicotine contenue dans le tabac. Mais de ce fait, tu vas inhaler plus longuement et plus profondément pour obtenir le même effet que la cigarette. Tu vas alors respirer davantage de substances cancérogènes, des métaux lourds et du monoxyde de carbone. Un cocktail pas terrible pour ta santé ! C’est vrai aussi que l’eau retient les 2/3 des particules de la fumée. Mais elle ne filtre pas les particules fines qui s’installent sur tes poumons et qui sont particulièrement dangereuses.

 

Une session de chicha équivaut à fumer environ 40 clopes.

Selon l’OMS (l’Organisation mondiale de la santé), si tu aspires 8 à 12 taffes de chicha pendant 5 à 7 minutes, tu fumes l’équivalent d’une cigarette. Une session de chicha dure en moyenne 45 minutes. Ce n’est donc pas 8 à 12 bouffées que tu aspires, mais plutôt 50 à 200 par séance.

Lors d’une session de chicha, tu inhales 25 fois plus de goudron qu’avec une cigarette et 125 fois plus de fumée (source : Université de Pittsburg).
Lors de sa combustion, la fumée de la chicha libère 4 000 substances chimiques, dont un grand nombre sont toxiques irritantes et/ou cancérogènes (source : Institut national du cancer).

À noter : si tu ne fumes pas mais que tu restes avec tes potes fumeurs dans un bar à chicha ou chez eux, toi aussi tu respires la fumée qu’ils rejettent en fumant !
Si tu passes une heure avec des fumeurs de chicha sans fumer c’est comme si tu fumais 6 clopes !

 

Nos conseils pour limiter les risques

· Dans l’idéal, utilise du charbon électrique sans combustion ou du charbon naturel à base de noix de coco. Évite surtout le charbon à allumage rapide qui contient des additifs chimiques toxiques. N’utilise pas de charbon de bois de barbecue.

· Opte pour des pierres à vapeur sans nicotine. On peut dire que c’est un peu l’équivalent de la cigarette électronique version chicha.

· Si tu utilises du tabac à chicha, assure-toi que la composition est indiquée sur le paquet.

· Répartis les braises uniformément afin de ne pas carboniser le tabac.

· N’inhale pas la fumée profondément et espace les taffes pour moins fumer.

· Change souvent l’eau du réservoir.

· Fume dans un lieu bien ventilé.

· La chicha transmet des maladies. Pour les éviter, utilise toujours ton propre embout en plastique stérile et jetable.

· Change souvent le tuyau.

Mais l’idéal reste de ne pas fumer…

 

Que dit la loi ?

La loi est très claire et s’applique aussi bien à la cigarette qu’à la chicha : il est interdit de fumer dans les espaces publics fermés et couverts, dont les cafés, les restaurants et y compris les bars à chicha. Tu ne peux pas non plus fumer à proximité d’enfants dans les squares ou aires de jeux. Les bars peuvent toutefois réserver à leur clients fumeurs un emplacement clos et ventilé. Il ne doit cependant pas dépasser 20 % de la surface totale de l’établissement et est exclusivement réservé aux fumeurs et interdit aux moins de 18 ans.

Maintenant que tu sais tout : chicha or not chicha ?

 

@ CIDJ Valérie François / 2022

   

Articles similaires

Laisser un commentaire