Un bon réveillon

Tu ne sais pas encore ce que tu vas faire pour le réveillon ? Mais une chose est sûre Covid ou pas, pas question de le passer devant la télé. Et comme 9 français sur 10, pour trinquer à cette nouvelle année, tu boiras probablement quelques verres d’alcool. Tu prévois de reprendre la route après la soirée ? Alors, pour commencer 2021, avec la gueule de bois, certes, mais vivant, voici quelques conseils pour bien rentrer.

Les fausses bonnes idées

« Prendre la voiture après le réveillon ? Mais bien sûr ! Aucun problème. Je le sens quand je dois m’arrêter de boire ! » Si tu penses cela, tu fais partie des 44 % de jeunes conducteurs qui choisissent des solutions peu fiables, voire dangereuses pour rentrer après une fête. Voici les décisions à ne surtout pas prendre :

1 – Attendre de se sentir bien

76% des français à qui l’on demande quelle est leur meilleure solution pour rentrer chez eux en toute sécurité répondent : attendre de se sentir mieux. Mais malheureusement « se sentir bien » pour conduire ne veut pas dire être réellement en état de conduire. As-tu une idée du temps que met ton corps pour éliminer l’alcool ? Il lui faut une heure pour éliminer 0,10 g d’alcool c’est-à-dire en moyenne un seul verre d’alcool. Tu as consommé quatre verres ou plus ? Prévois entre quatre et huit heures pour décuver totalement.

2- 2 verres ça va !

Non deux verres, ça ne va pas forcément ! De quel verre parle-t-on ? Un verre de whisky ou un verre de bière ? Un verre de 3 cl ou de 6 cl d’alcool ? Et votre vin, il est à 12° ou 14° ? Dans les bars, les doses sont réglementées mais chez tes copains, le verre de vin est souvent bien rempli ! Un seul verre peut en réalité valoir deux doses d’alcool. Tu as bu deux verres, tu peux quand même être au-dessus de la limite autorisée et tes réflexes seront amoindris.

3 – Je bois du café, de l’eau ou je prends un chewing gum à la menthe avant de partir !

Malheureusement, ces recettes de grand-mère n’ont aucun effet sur ton taux d’alcoolémie. Ne prends surtout pas la route en pensant aller mieux grâce à deux ou trois cafés serrés. Ça te réveilleras peut-être mais cela n’aura aucun effet sur l’élimination de l’alcool dans ton sang.

Les vraies bonnes idées !

La meilleure façon de ne prendre aucun risque et de profiter de ta soirée en toute sérénité : prévois ton retour à l’avance !

1 – Organise-toi pour dormir sur le lieu de la fête

Anticipe et appelle tes amis ou ta famille pour savoir si tu peux dormir chez eux après la fête. Un sac de couchage et un pyjama et te voilà fin prêt à passer une bonne soirée sans prendre de risque. C’est la solution que retienne de plus en plus de personnes et c’est la meilleure !

2 – Désigne un Sam : le capitaine de soirée

En début de soirée ou même quelques jours avant, on nomme un Sam qui s’engage à ne pas boire ni consommer de stupéfiant durant la soirée et à ramener tout le monde. Personne ne se propose ? On tire à la courte paille. Le Sam est sympa mais pas infaillible. Tu as un doute, fais-le souffler dans un éthylotest ou trouve un remplaçant.  Aucun Sam à l’horizon, change de plan : reste dormir ou partage un VTC avec quelques copains.

3 – Rentre en VTC ou en transport en commun

Tu habites dans une grande ville, les bus ou métro resteront plus tard que d’habitude en circulation voire même toute la nuit. A la campagne ou dans une petite ville, c’est moins simple. Réserve à l’avance un VTC ou un taxi. A plusieurs, vous partagerez les frais.

4 – Tu reçois chez toi : prévois des solutions pour le retour pour tes amis

La fête est chez toi ? Prévois des éthylotests pour tester tes amis en cas de doute. Renseigne-toi sur les horaires des transports en commun ou propose de réserver des VTC en se calant sur un horaire de retour. Tu peux aussi leur proposer de rester dormir chez toi si tu as assez de place.

5 – Tu tiens à ton copain : ne le laisse pas partir !

Ton pote a vraiment trop bu et il veut absolument prendre sa voiture. Si tu tiens à lui, surtout retiens-le. Fais lui passer un test pour mesurer son taux d’alcoolémie et lui prouver qu’il ne peut pas conduire. Si le sam est sympa et a de la place dans sa voiture, il le raccompagnera. Sinon appelle un taxi ou laisse-lui un bout de ton canapé.

Cannabis + alcool : le cocktail explosif

Ce qui est vrai pour l’alcool, l’est encore plus pour le cannabis. Le cocktail est explosif. Selon la sécurité routière, conduire avec de l’alcool et du cannabis dans le sang te donne 29 fois plus de risque de provoquer un accident mortel. De plus, même si tu n’en sens plus les effets, tu resteras encore positif au cannabis plusieurs heures après la consommation. En cas de contrôle, tu risques gros : jusqu’à deux ans de prison et 4 500 euros d’amende, 6 points en moins, retrait ou suspension du permis, véhicule confisqué, stage de sensibilisation, peine aggravée en cas d’alcoolémie…  Et l’assurance ne prendra aucun frais en charge ! Bref, reste dormir à la fête !

Auteur : Valérie François / CIDJ / Décembre 2020
Illustration : Unsplash

   

Articles similaires

Laisser un commentaire